Accueil du site > Nos actions > Dossiers thématiques > Opération Refuges à Papillons


Opération Refuges à Papillons

mardi 11 décembre 2012

Le Groupe d’Etude des Invertébrés Armoricains, que l’on appelle GRETIA, porte depuis 2006 une action « refuges à papillons ». En 2010, ils ont souhaité relayer cette action à l’échelle locale, pour dynamiser l’opération et multiplier les actions de sensibilisation et le nombre de refuges ; c’est à ce moment là que Sarthe Nature Environnement a répondu à l’appel.

Le principe de la démarche est de sensibiliser et informer les propriétaires de jardins privés ou publics sur le déclin des papillons. Pour cela, des animations sont mises en place pour les inciter à intégrer dans leur terrain une partie « refuge à papillons ».

Justement, qu’est ce qu’un refuge à papillons ?

C’est un espace naturel plus ou moins grand, qui est favorable à l’alimentation et à la reproduction des espèces de papillons les plus communes, pendant tout leur cycle de vie (oeuf -> chenille -> adulte).

Comment mettre en place un refuge à papillons ?

Il faut d’abord contacter SNE pour faire part de votre envie de participer et prendre rendez-vous pour qu’un bénévole vienne faire une étude du milieu pour connaître les papillons susceptibles d’y vivre. Suite à ça, pour officialiser la chose, la personne ou commune concernée signera la « Charte pour la préservation des papillons » :

1- Concevoir et entretenir un espace de façon à fournir aux papillons les conditions favorables à la totalité de leur cycle biologique (œufs, chenilles, adultes).

2- Conserver ou semer dans son jardin des plantes « hôtes » permettant aux chenilles de se nourrir.

3- Conserver ou semer dans son jardin des plantes « attractives » permettant aux papillons adultes de se nourrir.

4- Garder dans les jardins qui en possèdent du lierre sur les arbres ou certains murs ; il apporte un refuge hivernal pour certaines espèces de papillons.

5- Interdire sur la partie du terrain en « refuge » les traitements chimiques et utiliser de préférence des méthodes manuelles ou des produits utilisés en jardinage biologique.

6- Laisser si possible une partie du refuge en végétation naturelle (quelques m² permettent de protéger quelques papillons) et ne faucher qu’à l’automne.

Pourquoi est-ce utile de faire un refuge en partenariat avec SNE ?

L’association sera là pour vous aider, en distribuant un "Kit Refuge" comportant des graines, une pancarte "Refuge à papillons", un poster des espèces communes en Sarthe, un guide pratique, des fiches pédagogiques de reconnaissance des papillons et un document de suivi des espèces vues sur le refuge. Pour les collectivités, une animation gratuite (école, centre aéré, ...) sera également offerte si vous le souhaitez. Sarthe Nature Environnement sera aussi présente pour vous aider à gérer votre refuge.

Nous espérons que vous serez sensibles à cette démarche. N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressé.

Partenaires financiers :
- Conseil Régional des Pays de la Loire
- Fondation Nature & Découvertes
- Conseil Général de la Sarthe
- Fondation EDF - Trophées des associations